Débuter la méditation pour mieux vivre le confinement

méditation Nature et Zen
Partagez !

Commencer à méditer

 

Stress lié au huis clos, tensions après des journées de télétravail, difficultés à s’endormir… Le climat actuel invite à la méditation pour se recentrer, se ménager et mieux vivre la période. Deux experts en la matière donnent les clefs pour débuter.

Confinés en raison de l’épidémie de coronavirus covid-19, nous nous retrouvons en huis clos, en famille, en couple, ou seul, et ce pour une durée encore indéterminée. Dans un climat ambiant anxiogène et avec des possibilités restreintes de déplacements, il est primordial de ne pas céder à la tension, de réussir à prendre sur soi, de se dégager du temps et d’apprendre à s’écouter. Pour ce faire, la méditation est un outil essentiel. Ses bienfaits contre le stress, la dépression et l’anxiété ont été prouvés par de nombreuses études scientifiques. Deux experts en méditation livrent leurs conseils pour les premières séances.

 

1 – Se créer un espace de calme

Si vous gardez vos enfants durant le confinement, être dérangée toutes les cinq minutes dans un environnement en désordre alors qu’on essaye de retrouver le calme intérieur est impossible. Avant de commencer, trouvez votre coin zen : «un endroit simple, si possible bien éclairé, avec un coussin ou une chaise, un joli bouquet de fleurs ou une image inspirante», conseille Marie-Laurence Cattoire, chef d’entreprise, enseignante de méditation et auteure de La méditation de la bienveillance, c’est malin (1).

 

2 – S’aider de supports audio

Même dans un espace agréable, il n’est pas toujours facile de savoir comment méditer. Des guides audio ou des applications (comme Petit BamBouZenfie ou encore Pleine conscience) peuvent vous accompagner dans vos débuts pour comprendre le sens de la pratique. À vous ensuite de vous laisser aller tout au long de la séance. «Les CD sont très bien faits, ils aident vraiment à pratiquer seule chez soi. Je recommande ceux d’Audiolib par Fabrice Midal qui sont très complets», conseille l’enseignante.

 

3 – Trouver une position confortable

La méditation

Pour bien méditer, créez-vous un espace de calme et adoptez une position confortable.

Vous n’êtes pas obligée de vous mettre en position du lotus pour méditer. Asseyez-vous sur une chaise, sur le sol ou sur votre lit, de façon à être confortable sans vous endormir pour autant. Prenez une posture naturelle, ni trop tendue ni trop lâche, et observez ce qu’il se passe dans votre corps. «Et si on aime ça, on peut prendre un bâton d’encens. Leur durée de combustion est indiquée sur l’emballage, on peut ainsi voir la longueur de la session sans regarder l’heure ! Si l’on veut méditer quinze minutes, on coupe un bâton de 30 minutes en deux», recommande Marie-Laurence Cattoire.

 

En images, cinq étirements à faire pour détendre son dos


Partagez !

2 Commentaires sur “Débuter la méditation pour mieux vivre le confinement

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :